Quand dois-je consulter un dermatologue?

Dermatoloog

Consulter un dermatologue peut constituer une décision importante. Nous avons demandé au dermatologue Eugène de nous révéler tous les secrets de sa spécialité. Pour découvrir ses réponses aux questions les plus courantes et ses conseils, lisez ce qui suit sans plus tarder !

 

Bonjour Eugene, merci d’être avec nous aujourd’hui. Pourriez-vous nous parler un peu de vous ?

Je m’appelle Eugene de Zwart-Storm et j’exerce comme dermatologue depuis neuf ans. J’ai travaillé aussi bien en milieu hospitalier qu’au sein de petits cabinets indépendants.

 

Pourquoi avez-vous choisi cette branche ?

Dans ma jeunesse, j’ai été accidentellement blessé à la main droite par un feu d’artifice. Ce fut une terrible épreuve ! La reconstruction très esthétique réalisée par un chirurgien plasticien m’a permis de reprendre confiance en moi. Je me suis dit : « Waouh ! Ce serait formidable si je pouvais en faire autant pour les autres pendant le restant de ma vie. »

Le petit garçon que j’étais alors pensait qu’il devrait s’orienter vers la chirurgie plastique. Mais pendant mes études de médecine, j’ai découvert la dermatologie, une discipline très vaste qui soigne les personnes à l’intérieur comme à l’extérieur. Aider un adolescent atteint d’acné et le voir revenir rayonnant et fier, les épaules en arrière et le torse bombé, c’est tout simplement extraordinaire ! Je ne m’en lasse jamais.

 

Pouvez-vous m’expliquer avec précision le rôle d’un dermatologue ?

Le dermatologue est le médecin de la peau, laquelle représente un organe de grande envergure. Dès que son état s’altère, ce spécialiste peut en découvrir la cause. Un dermatologue est un expert de la peau.

 

Quels sont les troubles que vous rencontrez le plus souvent en consultation ?

De plus en plus de personnes présentent des pathologies inflammatoires comme l’eczéma ou l’acné. Nous n’en connaissons pas encore bien les raisons. Nous voyons également défiler beaucoup de cas de cancers de la peau, et leur nombre ne va malheureusement qu’en augmentant.

 

À quel moment conseilleriez-vous de consulter un dermatologue ?

Si vous avez un doute concernant un grain de beauté ou une tache suspecte, allez voir votre médecin traitant ou votre dermatologue. Si le premier a la moindre inquiétude, il vous enverra toujours chez le second.

Il y a également le cas d’acné, notamment si celle-ci entraîne des cicatrices ou une diminution de la confiance en soi. Troisième cas de figure : l’eczéma. Les démangeaisons causées par cette maladie sont susceptibles de compromettre votre sommeil, et par conséquent de peser sur votre quotidien. Un dermatologue peut alors vous aider à gérer cette pathologie et à déceler les facteurs déclencheurs, par exemple une allergie.

 

D’après vous, pourquoi une consultation chez un dermatologue peut-elle parfois effrayer ?

Il est tout à fait normal de se sentir tendu dans de telles circonstances. « Si je vais voir un docteur, c’est que je suis malade » : cette pensée terrifie bon nombre de personnes, surtout quand elle implique potentiellement un trouble grave. Si vous décidez d’aller consulter un dermatologue, vous devez accepter l’idée que vous avez bel et bien un problème de peau.

 

Comment réduire la peur de consulter un dermatologue ?

Lorsque vous souffrez d’une pathologie cutanée dont vous présentez régulièrement des symptômes, qui a des conséquences sur votre vie et qui peut entraîner des cicatrices, il faut demander de l’aide. En vous y prenant tôt, vous comprendrez bien mieux l’origine du problème et le moyen d’y remédier pour préserver la santé de votre peau. Vous serez, en quelque sorte, bien mieux armé pour gérer correctement la situation.

 

Que peut-il arriver si je laisse traîner les symptômes trop longtemps ?

Il pourrait être bien plus difficile de guérir de la maladie, par exemple à cause de la formation de cicatrices en cas d’acné, alors qu’on peut tout à fait la prévenir.

Concernant l’eczéma, les symptômes peuvent devenir tellement graves qu’ils génèrent des troubles de l’attention. À l’inverse, quand on a une peau saine, on jouit naturellement d’un sommeil réparateur et donc d’une bonne capacité de concentration.

En matière de grains de beauté, la surveillance est de mise. Reconnaître un nævus qui change d’apparence à un stade précoce vous épargnera bien des problèmes.

 

Je souhaite consulter un dermatologue. Vers qui puis-je me tourner ?

Aux Pays-Bas, il faut toujours d’abord passer par le médecin traitant. Si ce dernier a un doute, il vous adressera toujours à un spécialiste : le dermatologue. Vous pourrez alors vous-même choisir celui que vous souhaitez consulter. Si vous décidez d’aller voir directement un dermatologue, vous devrez vous acquitter d’un tarif spécifique.

En Belgique, les choses sont un peu plus simples : vous pouvez vous-même prendre rendez-vous directement avec le dermatologue.

 

Existe-t-il une différence d’un dermatologue à un autre ?

Non, ils peuvent tous vous aider de la même façon. Ceci dit, certains dermatologues se concentrent sur un seul type de problème, par exemple les allergies, les varices ou l’exérèse chirurgicale des taches cutanées.

 

Quels conseils donneriez-vous à chacun d’entre nous en matière de soins de la peau ?

Pour conserver une peau en bonne santé, il importe avant tout de la nettoyer deux fois par jour avec un nettoyant doux, sans alcool. Ce geste empêche l’obstruction des pores et ne laisse ainsi aucune chance à l’acné de s’installer. Pensez ensuite à hydrater votre épiderme avec une crème neutre, de façon à éviter les problèmes cutanés. Une peau sèche entraîne des démangeaisons, qui donnent envie de se gratter et contribuent à l’apparition de l’eczéma.

Enfin, n’oubliez pas de protéger votre peau des rayons UV. Appliquez pour cela une crème solaire à indice de protection élevé.

 

Le dermatologue Eugene de Zwart-Storm :

www.optimumclinics.nl  www.huiddokter.nl